Machu Picchu

Le Machu Picchu

Située à 110 kilomètres de Cusco, la petite ville d’Aguas Calientes a l’honneur d’offrir aux visiteurs une des plus belles merveilles du monde : le Sanctuaire du Machu Picchu. En outre, ce village offre, comme son nom l’indique, des bains thermaux dont la température avoisine les 42 degrés. Ces bains possèdent des propriétés telles que le traitement des rhumatismes et des maladies des reins et des articulations. Le seul moyen d’accès à Aguas Calientes est la ligne ferroviaire. Le trajet en train est de presque quatre heures pour relier Cusco à Aguas Calientes.
Pour visiter ensuite le Machupicchu depuis le village d’Aguas Calientes, le moyen de transport utilisé est le bus. Aujourd’hui, le village d’ Aguas Calientes dispose d’hôtels touristiques, de restaurants, et de bars qui accueillent des milliers de touristes par an.

Son histoire du Machu Picchu

Le 24 juillet 1911, au Pérou, l’explorateur américain Hiram Bingham arrive au sommet d’une montagne, après une longue marche, accompagné d’un officier péruvien et d’un jeune habitant de la région. Ils tentent de se frayer un chemin à travers la forêt vierge. Quand soudain, ils se retrouvent face aux murs de maisons en ruines construites grâce à un travail de pierres très minutieux fait par les Incas.

Les photos des ruines impressionnent le monde entier qui tombe sous le charme du site. Un mythe est né, celui du sanctuaire inca du Machu Picchu (qui signifie la « vieille montagne » en quechua).
Perché à 2 400 mètres d’altitude sur le haut d’une colline surplombant la vallée sacrée de l’Urubamba, à 120 kilomètres de Cusco, au sud-est du Pérou, le Machu Picchu captive par le spectacle presque irréel de cette citadelle, si bien organisée qu’elle paraît posée au pied du majestueux mont Huayna Picchu.
Le parfait état de la cité qui s’étend sur dix hectares intrigue. Les scientifiques s’extasient encore de l’agencement des énormes blocs qui constituent les fameux murs incas.
Qui l’a construit ? A quoi servait-il ? Hiram Bingham a longtemps répété que la citadelle avait été le « berceau de la civilisation inca » puis le « dernier refuge inca ». Des affirmations réfutées par la suite.
On lit souvent que le lieu était habité par les Vierges du Soleil, ces femmes sélectionnées pour tricoter des vêtements pour leur mari (le Dieu soleil). D’autres hypothèses circulent toujours mais la plus répandue est celle de Richard Burger. Le Machu Picchu aurait été un site de repos pour l’Empereur, sa famille et ses invités, afin d’échapper aux pressions politiques de Cusco. Le sanctuaire aurait été construit aux alentours de 1450 par les hommes de Pachacutec, qui régna de 1438-1471 et qui, à force de conquêtes, a formé l’Empire. M. Burger estime que ce palais aurait abrité entre 500 et 600 personnes.
Dès lors, pourquoi le site aurait-il été laissé à l’abandon à l’arrivée des Espagnols au XVIe siècle ? Nous supposons que les gens qui étaient sur place faisaient partie soit de l’élite inca qui devait retourner à Cusco soit des serviteurs de la famille qui aspiraient à rentrer chez eux.

A voir au Machu Picchu

Tous les circuits que nous proposons vous permettront de découvrir le Machu Picchu.

Vous serez impressionnés par les charmes que compte la citadelle parmi lesquels vous visiterez:
Le Secteur Agricole : Il est entouré par une succession de terrasses de différents types et de diverses dimensions qui remplissaient deux fonctions principales : la culture et la retenue des érosions produites par les pluies.
Le Secteur Urbain : Il héberge les plus grands éléments architecturaux de la cité. On peut y observer le talent, les soins et la qualité des constructeurs préhispaniques puisqu’il est composé dans sa totalité de granit, roche assez dure et très différente de celle utilisé à Cusco.
Le Cimetière Supérieur : Il était destiné aux prêtres et aux nobles. Près des tombes se trouvent des niches sacrées où on rendait des cultes aux morts.
Le Temple du Soleil : Construction semi-circulaire sur une roche massive. Dans ce bâtiment se trouvent deux fenêtres trapézoïdales qui, selon les chroniqueurs, à l’époque où il était habité, avaient des incrustations de pierres précieuses et d´or.
El Intiwatana : Il se trouve sur une colline formée de plusieurs terrasses et plates-formes, où l´on arrive après avoir monté 78 marches finement façonnées. L’Intiwatana remplissait deux fonctions : la mesure du temps (solstice et équinoxe) d´après les effets d’ombre et de lumière et il servait aussi comme autel religieux.
Le Temple Principal : Il se situe au nord de la Place Sacrée, tout près du Temple aux Trois Fenêtres.
Les Places : Elles sont au nombre de quatre et disposées à différents niveaux. Elles présentent des formes rectangulaires de style inca classique et communiquent entre elles par des marches encastrées dans les terrasses.
Huaynapicchu : C´est le nom de la jeune montagne qui fait face au Machu Picchu. On y accède par un chemin difficile et on y découvre de petits temples. De là, la vue sur toute la citadelle est impressionnante.
Retrouvez notre blog : http://www.travelatin.com/blog/votre-voyage-au-perou-le-huayna-picchu-ou-la-montagne-du-machu-picchu/

D’autres surprises vous attendent : le Groupe de la Roche Sacrée, les Portes, les Sources et le Mausolée ou Tombe.

Moyen d’accès

Par train : Il existe un train, partant de Cusco (gare de Poroy) et allant jusqu’à Aguas Calientes (4h de train – plusieurs départ et retour par jour).
Vous pouvez aussi prendre le train dans le village d’Ollantaytambo, pares une visite de la Vallée Sacrée la journée par exemple (2h de train – plusieurs départ et retour par jour).

Le train de luxe : le Hiram Bingham
Dans un style rappelant l’Orient Express, il permet un voyage spectaculaire et confortable. Placez-vous si possible près de la fenêtre pour admirer les paysages sublimes qui défileront tout au long du voyage.
Le départ se fait de la station de Poroy (à environ 20 minutes de Cusco) tous les matins. Le trajet comprend un petit déjeuner et des explications des guides.
Le retour se fait en fin d’après-midi et des cocktails sont servis, ainsi qu’un dîner. L’équipe s’occupe aussi des divertissements.

A pied par le chemin de l’inca :
Sentier de randonnée mythique, il passe par de nombreux site incas, et se termine en beauté au Machu Picchu.
Malheureusement, cette superbe randonné est victime de son succès.
Aujourd’hui, il est impossible d’effectuer cette randonnée seul, il faut obligatoirement se greffer à un groupe, accompagné par un guide agréé. Ayant un nombre d’accès limité, les réservations se font plusieurs mois à l’avance.
La randonnée dure 4 jours et 3 nuits.