Ica et Nasca

Description d’Ica

La région d’Ica est située sur la côte sud du littoral péruvien, au sud-est de Lima. Elle est limitée au nord par Lima, au sud par Arequipa, à l’est par Huancavelica et Ayacucho et à l’ouest par l’Océan Pacifique. Sa superficie est de 21,259 km2et sa population atteint les 110,000 habitants. Sa capitale est Ica, une ville entourée de belles vallées, célèbre pour ses vignobles et sa production de vins d’excellente qualité, située à 303 kilomètres de Lima.
Ica présente des dunes caractéristiques et un immense désert recouvert de figures énigmatiques (les Lignes de Nasca), qui a été transformé en champs fertiles par les cultures du passé. Cette terre, caractérisée par ses vallées, son soleil, ses plages et des réserves naturelles, peuplées d’une généreuse variété d’espèces de faune et de flore, est aussi celle de peuples mystérieux, du pisco, de bon vin, de musique afro-péruvienne et d’oasis telle que la Huacachina, parcelle de vie au cœur d’un manteau de sable.

Histoire de la région

Ica est une région au long passé historique puisque ses premiers habitants remontent à plus de 10 000 ans. Sur ces terres se développèrent les cultures Wari, Nais, Ica et Paracas, cette dernière ayant été la plus importante. La culture Paracas (du VIIème au IIème siècle avant Jésus-Christ) maîtrisait admirablement le tissage, la trépanation crânienne et la momification de ses morts. La culture Nazca, en revanche, est connue pour ses céramiques artistiques où les couleurs et les représentations dominent sur les formes. Les célèbres lignes et figures de Nazca, biomorphiques et géoglyphes tracés dans la Pampa Colorada aride, sont matière à toutes sortes d’interprétations. La culture Nazca a également laissé à la postérité ses aqueducs qui servent à l’agriculture. En utilisant les eaux des sous-sols, des rivières et les eaux de pluies, les Incas démontrèrent une grande connaissance de l’ingénierie hydraulique. Au XVème siècle, pendant l’époque inca, Pachacutec annexa son territoire à Ica, Nazca et la vallée de Chincha. Des années plus tard, avec l’arrivée des Espagnols, le capitaine Jeronimo Luis de Cabrera fonda en 1563 la ville de Villa de Valverde de la Vallée d’Ica. À partir de cette date, la zone se transforma en un important centre vinicole et cotonnier. Pendant la guerre d’indépendance, le général José de San Martín débarqua à Paracas et établit son quartier général dans la ville de Pisco, d’où commença la libération du Pérou. De nos jours, Ica est une ville accueillante et le point de départ pour survoler les célèbres Lignes de Nazca ainsi que pour visiter certaines des plages les plus belles du littoral péruvien. Ica possède de nombreuses caves vinicoles où sont produits des vins et des piscos excellents.

Les attraits touristiques de la ville d’Ica

Sanctuaire du Señor de Luren:
Ce sanctuaire se situe au dixième bloc de la rue Ayacucho. Le patron de la ville, dont l’image vénérée, est porté en procession pendant la Semaine Sainte ainsi que la troisième semaine d’octobre.

Musée Régional María Reiche:
Situé au huitième bloc de l’Avenue Ayabaca, ce musée conserve de précieuses pièces archéologiques des cultures Paracas, Nasca, Wari, Ica et Inca, ainsi que des toiles et des meubles de l’époque coloniale et républicaine.

Musée Cabrera:
Situé 170 rue Bolivar, Place d’Armes, il contient de précieux échantillons de pierres sculptées représentant des scènes de la vie primitive et résumant l’origine de la civilisation avant l’empire des Incas.

Casona del Marqués de Torre Hermosa:
Située du côté sud de la Plaza de Armas, dans le premier bloc de la rue Libertad, cette grande bâtisse comprend un portail artistique sculpté, un des rares exemples d’architecture coloniale ayant survécu au temps et aux séismes.

Les attraits touristiques de la région d’Ica

Laguna de Huacachina :
Vous découvrirez la laguna de Huacachina avec nos circuits à départ fixe en groupe :

C’est une oasis parfaite, entourée de dunes et de palmiers et dont le paysage vous ravira. Ses eaux possèdent diverses propriétés curatives notamment pour soigner les maladies de la peau. Elle est située à seulement 5 kilomètres du centre-ville d’Ica.

Lignes de Nazca :
Elles sont situées à 145 kilomètres au sud d’Ica. Les mystérieuses lignes de Nazca ont été découvertes dans la pampa en 1939 et couvrent environ de 500 kilomètres carrés. Elles ne peuvent être vues et appréciées dans leur ampleur réelle que depuis les airs. Les biomorphiques représentent des figures de divers animaux comme l’araignée, le singe, le chien, le lézard, le colibri ou le condor. Leurs dimensions varient entre 15 et 300 mètres chacun.

Réserve Nationale de Paracas :
Vous découvrirez les îles de Ballestas avec nos circuits à départ fixe en groupe :

Située à 250 kilomètres au sud de Lima dans la province de Pisco, cette réserve a pour but de protéger divers animaux en voie d’extinction tels que le loup de mer, le chat marin ou chingungo, le pingouin de Humboldt, le Flamand ou parihuana, la tortue, une infinité d’oiseaux marins mais aussi des poissons et des dauphins. Paracas est le point de départ vers les îles Ballestas, formations rocheuses où loge une importante faune marine.

Los acueductos (Les aqueducs) :
Vous découvrirez les acueductos avec nos circuits à départ fixe en groupe :

Ils appartiennent à la culture Nazca (550 ans après Jésus-Christ) et se situent dans les Vallées de Nazca, Taruga et las Trancas. Ce sont de véritables galeries filtrantes construites avec des parois en pierres incurvées et des plafonds en pierres plates et en troncs de Guarango qui, dans certains cas couvrent plusieurs kilomètres sous l’eau à des profondeurs pouvant atteindre 12 mètres.

Cimetière de Chauchilla :
Situé à 28 kilomètres de Nazca, ce cimetière pillé par des huaqueros laisse apparaître des tombes ouvertes, des squelettes, des crânes et d’autres fragments d’os.

La Cathédrale :
Située à 25 kilomètres au sud-ouest de la ville de Pisco, à l’opposé du Candélabre et à 25 minutes environ en voiture. Elle se trouve entre les plages Yumaque et Supay. Il s’agit d’une impressionnante et extraordinaire formation rocheuse qui a été forée par l’eau et le vent et à l’intérieur de laquelle il est possible de voir des chats marins ou chingungo (espèce en voie de disparition) ainsi que de nombreux oiseaux marins.

Musée Julio C. Tello :
Il se trouve à 5 kilomètres de la ville de Paracas. Ce musée montre l’évolution de la Culture Paracas avec ses céramiques, ses tissages et ses représentations de la vie quotidienne. À quelques mètres de là, on peut aussi visiter les vestiges de la nécropole de Paracas (momies enveloppées dans des tissages Paracas).

La Achirana del Inca :
Situé à 18 kilomètres au nord-est de la ville d’Ica et à 15 minutes environ en voiture, il s’agit d’un canal d’irrigation construit à l’époque de l’Inca Pachacutec et qui date donc de plus de 500 ans.

Paredones :
À 2 kilomètres de Nasca sur la route Nasca‑Puquio. Connu comme un centre administratif inca, ce site se compose de nombreuses chambres, de terrasses, de cours dont les bases sont en pierre de taille, les parois en adobe, et les fondations sont celles de la culture Nazca.

Chincha :
Située à 202 kilomètres de Lima sur la Panaméricaine Sud, Chincha date de l’époque pré inca. Elle regorge de nombreuses tombes qui prouvent qu’elle fut un centre de grande activité. Vous remarquerez surtout la Huaca La Centinela pour ses grandes proportions. Elle fut aussi le centre d’une culture dont l’origine se trouve dans les descendants des esclaves des plantations de coton.

Huaca Guadalupe (Sépulture Guadalupe) :
Elle est située dans le district de Salas à 1 kilomètre du village de Guadalupe et de la Panaméricaine Sud, à quelques minutes en auto. Lors des fouilles, une série de structures ont été découvertes : des ensembles d’enceintes, de rampes et d’étages de plusieurs occupations et provenant des cultures Ica et Inca (XIIIème et XVème siècles). On a aussi trouvé des fragments muraux sur adobe représentant des dessins d’oiseaux stylisés et colorés en jaune, rouge, blanc et noir.

Moyen d’accès
Par la route :
Depuis Lima, par la Panaméricaine Sud, jusqu’à l’embranchement de San Clemente, puis route vers Pisco, en longeant la mer jusqu’à Paracas.

Les plats typiques

Ica est connu pour son exquise et variée gastronomie. On doit à la ville de Chincha la création de plats tels que la carapulcra Pommes de terre séchées et bouillies, cuisinées avec du porc ou de la poule, du piment antillais, de piment mirasol et d’autres épices ; ou la sopa seca, sa variante.
La ville d’Ica, pour sa part, a concocté des recettes et des ragoûts de haricots comme le “chupe de pallares verdes” préparation à base de soupe de lait, de poisson, de crevette grise chinoise et, évidemment, des haricots verts. Les desserts et les sucreries les plus connus sont les tejas (bouchées chocolatées fourrées d’amandes, noix de pécan, pruneaux ou caramel), le frijol colado (haricot) et le dulce de alcayote (sucrerie de chayote). Pour ce qui est des boissons, goûtez les différentes variétés de vins ainsi que le Pisco (Eau-de-vie de raisin, originaire du Pérou et boisson phare du pays). Et si c’est la saison, savourez la cachina (liqueur à base de mous de raisin fermenté).

Calendrier touristique

Mars : Vendanges. Fêtes de la récolte du raisin et du bon vin. Défilé de voitures décorées, exposition de produits viticoles, artisanaux, commerciaux et industriels. Concours de chevaux de parade, combats de coqs, dégustation de vins et de Pisco en présence d’artistes nationaux et étrangers.
Semaine Sainte : Les églises se remplissent de fidèles qui viennent se recueillir en souvenir du calvaire de Jésus-Christ. L’icône du Señor de Luren est porté en procession dans toute la ville, de nuit.
Du 10 au 20 juin : Semaine anniversaire de la fondation d’Ica.
Seconde quinzaine de juillet : Semaine touristique de Nazca avec des fêtes artisanales, industrielles, commerciales et agricoles ainsi que des combats de coqs.
15 août : Festival de l’orange à Palpa.
Du 1er au 12 septembre : Fête patronale en hommage à la Vierge de Guadalupe à Nazca. Processions, fêtes populaires nocturnes, feux d’artifices et foires artisanales.
Première semaine de septembre : A Pisco, on fête le débarquement de l’Expédition Libertadora du Général José de San Martín.
Du 6 au 20 octobre : Fête du Señor de Luren. Fête religieuse qui commence le premier jeudi et qui s’achève le troisième lundi du mois avec la procession du Saint.
Dernière semaine d’octobre : Semaine Touristique de Chincha. On célèbre la fondation de la ville avec une foire artisanale et commerciale, des concours et des présentations d’artistes.