El Dorado: Le mystère de l’or des Incas

L’une des cultures précolombiennes les plus fascinantes est celle des Incas.

Cette civilisation n’a existé que 95 ans (entre 1438-1533) mais il y avait beaucoup de cultures pré-incas avant l’époque de l’Empire Inca, qui était plein de richesse et de pouvoir, les Incas ont laissé une histoire légendaire et le mystère d’une ville appelée El Dorado, un immense trésor qui n’a jamais été retrouvé malgré les recherches d’experts archéologues et aventuriers. Plusieurs siècles ont passé, et pour l’humanité, l’or caché reste un mystère.

Il est nécessaire de préciser que les Incas étaient des experts dans le travail de l’or et de argent.

(Le Pérou est également connu pour la qualité et la pureté de son or)

Un bon exemple de sa puissance de traitement est le Temple du Soleil, QoriKancha (en Quechua: Quri Kancha, «  Temple d’Or  ») qui a été construit en l’honneur du soleil, une construction raffinée et luxueuse remplie d’objets en or. On dit qu’avant la conquête espagnole, QoriKancha était facilement visible depuis la forteresse de Saqsaywaman (située à 1 km du temple) pour tout l’or qui se trouvait sur les murs.

Les Incas croyaient que l’or était un métal sacré envoyé par le dieu du soleil, Inti. Toutes les mines appartenaient à l’empereur, et le métal qui en provenait était gardé avec beaucoup de zèle. L’or et l’argent ont été envoyés directement à Cuzco, et si quelqu’un a été surpris en train de quitter la ville avec ces métaux, il a été sévèrement puni, dans des cas extrêmes avec la peine de mort.

Le trésor manquant

Pendant la conquête, entre les années 1525 et 1536, les Espagnols dirigés par Francisco Pizarro ont exercé le pouvoir sur le territoire où se trouvait l’État inca et ont ainsi pu voler beaucoup d’or. Il me semble que l’apport d’or en Espagne était l’objectif principal de la conquête. Sur le chemin a l’Espagne, il y avait des navires vikings qui ont pu surprendre et vole une grande quantité d’or des Espagnol (avec les pirates et les Vikings, le chemin vers l’Espagne n’était pas facile).

La soif d’or des conquérants, en particulier de Pizarro, n’avait pas de limites et en voyant les bijoux et les ornements en or, la légende d’une ville pleine de ce métal a grandi, « El Dorado », et sa découverte est devenue l’obsession de beaucoup.

Les conquérants ont capturé un grand chef inca, Atahualpa et pour obtenir sa liberté, Atahualpa a offert à Pizarro de remplir une habitation avec de l’or et deux habitation avec argent jusqu’à la hauteur de sa main. Les salles ont était remplie, mais Atahualpa n’a jamais obtenu sa liberté. Les Espagnols, au lieu de faire ce qui avait été promis, ont exigé encore plus d’or pour libérer le chef. Essayant de récupérer le suprême Inca Atahualpa, les chefs incas ont collecté une immense quantité d’or apportée de différentes régions de l’empire. Lorsqu’ils étaient en route pour céder le trésor, la nouvelle leur parvint qu’Atahualpa avait été assassiné.

Par conséquent, ils ont démantelé la ville de Cuzco, qui était la capitale des Incas, et ont décidé de cacher le trésor afin qu’il ne tombe pas entre les mains des assassins d’Atahualpa.

Les conquérants espagnols sont arrivés dans la ville de Cuzco, et la surprise a été grande, lorsqu’ils ont trouvé une ville vide sans trésors.

Selon de nombreuses versions du peuple indigène, l’or sacré pourrait être caché dans le volcan El Sangay ou dans la jungle derrière un rideau d’eau (cascade). Les Andes sont leur résidence, c’est pourquoi les Incas ont connu chaque pierre et chaque fissure dans ces montagnes majestueuses.

Peut-être que le trésor est encore caché quelque part dans une vallée des Andes ou l’amazone!

En tout cas, si vous voulez admirer certains des joyaux des Incas, vous pouvez visiter la collection du « Musée de l’or » à Lima, au Pérou. De merveilleuses pièces sont exposées qui nous montrent l’habileté des bijoutiers de l’empire inca.