Description de La Paz

Reprenez votre souffle ! Vous êtes à La Paz, capitale la plus haute du monde, établie entre 3200 et 4 000 m d’altitude. En arrivant de l’Altiplano à La Paz, on découvre brusquement, au pied des majestueux sommets des Andes dont les cimes enneigées culminent à plus de 6 000 m, l’énorme cuvette abritant cette métropole grouillante de plus d’un million et demi d’âmes. Cité indienne, La Paz est aujourd’hui indiscutablement la capitale du pays : siège du gouvernement, des assemblées, de l’église, de la vie culturelle. Le voyageur découvrira aujourd’hui une ville intrigante où s’entremêlent, dans un rapport dont l’harmonie est souvent absente, le moderne et l’ancestral, l’occidental et l’autochtone, l’hispanique et l’indigène.
La Paz, ville éminemment métissée et contrastée, est en cela le parfait échantillon d’un pays tout entier. Du quartier des marchés, bariolé de couleurs et rempli d’odeurs, on traverse quelques rues pour se retrouver au cœur du quartier historique, devenu centre d’affaires. Deux mondes indifférents l’un à l’autre, qui coexistent à 200 mètres de distance et dont le seul point commun est le chaos permanent et bruyant qui les caractérise.

Les attraits touristiques de La Paz

Rue Sagárnaga:

Vous découvrirez la rue Sagárnaga avec nos circuits à départ fixe en groupe:

La rue Sagargana est la rue principale du quartier touristique de la ville. Vous y trouverez de nombreuses auberges, des restaurants ainsi que de nombreux souvenirs. On y trouve également des petits squelettes d’animaux qui sont censés protéger du mal. Le quartier est coloré, les prix sont généralement bas et on y trouve beaucoup de richesses artisanales boliviennes. Si vous êtes dans le coin je vous invite à vous rendre aux marchés des sorcières où vous trouverez de nombreuses similaires à la calle Sagarnaga.

Marché des sorcières
Vous découvrirez le Marché des sorcières avec nos circuits à départ fixe en groupe :

Parmi les nombreux marchés que compte La Paz, voici le plus intriguant. Les étals rivalisent de produits insolites, en majorités destinés aux rituels et aux traditions aymaras, l’une des principales populations amérindiennes. On y rencontre également des “sorcières”, en réalité des diseuses de bonne aventure

 

Basilique San Francisco:
Située sur la Place des Armes ; construite en 1560 et terminée en 1669, elle est d’influence gothique, baroque et de la renaissance maniériste. À l’intérieur, vous pourrez admirer une chaire taillée dans le bois ainsi que les impressionnants sièges du chœur. En outre, la Cathédrale renferme une collection de toiles de peintres de l’école de Cuzco ainsi que de belles pièces d’orfèvrerie.

 

Vallée de la Lune :
La vallée de la Lune, à environ 10 km du centre de La Paz, est un dédale de canyons et de formations rocheuses étranges composées d’argile et qui se sont formées grâce à l’érosion due au vent et aux fortes pluies. Ce qui en reste est un paysage irréel de pics de différentes couleurs selon les minéraux qu’ils contiennent.

 

Le Prado :
Le Prado est l’avenue principale de La Paz passant travs de la ville, et il a changé de nom plusieurs fois: Autopista El Alto, Ismael Montes Av, Av Juillet 16, Av Villazn, mais souvent appelé El Prado. Dans cette avenue, il y a de nombreux monuments comme l’église de San Francisco. C’est aussi un centre animé avec de nombreux restaurants.

Les attraits touristiques dans les environs de La Paz

Tiahuanaco:
Tiahuanaco est une petite ville bolivienne située près de la frontière péruvienne, aux abords du lac Titicaca, à plus de 3800 mètres d’altitude, à environ 70 km de La Paz.
On y trouve un des sites archéologiques les plus célèbres du monde : les ruines monumentales de la civilisation précolombienne de Tiwanaku.
Des pierres du site précolombien ont servi à l’édification de l’église de style colonial de San Pedro de Tiahuanaco.

Copacabana :
Copacabana (3800 m d’altitude), c’est une petite ville très touristique (mais très agréable) à quelques kilomètres de la frontière avec le Pérou. On peut rapidement grimper l’une des deux collines qui l’entoure pour apprécier une très jolie vue et le coucher du soleil. Un bien bel endroit pour y poser ses pieds.

Isla del sol :
L’île du Soleil se trouve sur la partie bolivienne du Lac Titicaca, au large de Copacabana. Cette île de 9,6 kilomètres de long sur 4,6 kilomètres de large est la plus grande du lac.
Le nom d’origine de cette île est Titikaka ou « Titi Khar’ka » qui en quechua signifie le « Rocher du Puma », lieu qui a donné par la suite son nom au lac.
L’île abritait à l’époque des Incas un sanctuaire où les Vierges du Soleil rendaient hommage à Inti, le Dieu du Soleil.

L’Île du Soleil conserve quelques vestiges de cette période Inca. Vous y découvrirez les ruines du Palais de Pilkokaina, un édifice de deux étages au sud de l’île dont la construction fut ordonnée par Tupac Yupanqui.
Beaucoup racontent que l’Or des Incas aurait été caché dans l’île du Soleil ou jeté dans le lac Titicaca pendant la conquête espagnole. Le Commandant Cousteau y fit même des recherches mais rien n’y fut trouvé.

Moyen d’accès

La façon la plus simple d’aller à La Paz est par avion depuis de grands aéroports internationaux. Mais attention à l’altitude, car arriver à 4 000 m est une épreuve que certains ont du mal à encaisser. Il ne faut pas hésiter à descendre tout de suite vers 2 500 m d’altitude pour s’acclimater quelques jours.